Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Souvenir Français

 

 

Dernières actualités :

8 mai 2018, commémoration de la Victoire du 8 mai 1945

Publié le mercredi 09 mai 2018

Auteur : Olivier Béna

Mardi 8 mai dernier, se sont déroulées les traditionnelles cérémonies de commémoration de la Victoire du 8 mai 1945, sous un soleil radieux et un temps quasi estival ! 

Les membres du conseil municipal, sous la présidence de Josiane Tallotte, maire de la commune, quelques membres de la section A.M.C. de Val-et-Châtillon conduits par leur président, Roland Dal Martello, plusieurs porte-drapeaux issus des différentes associations patriotiques locales (AMC, UNACITA, Médaillés Militaires, Souvenir Français, Combattants de Moins de Vingt Ans, …), des présidents d’association ou leurs représentants, d’anciens élus municipaux, des habitants de la commune … se sont réunis sur la place du Maréchal Foch pour se rendre ensuite en cortège jusqu’à l’église Saint Laurent afin d’assister à une célébration du souvenir et de la paix pour les victimes de la Deuxième Guerre Mondiale.

Axée sur la thématique de la paix, plusieurs lectures et témoignages ont permis d’exhorter les participants à en être des ardents artisans. Cette liturgie de la Parole avait été préparée en collaborations avec l’aumônerie au diocèse aux Armées Françaises et a été présidée par Pascal Marchal, assistant paroissial et sacristain, et Olivier Béna. L’église était parée de colombes, de rameaux d’olivier et de magnifiques fleurs pour accueillir ce moment de prières.

A l’issue de l’office religieux s’est tenue la cérémonie au Monument aux Morts. Roland Dal Martello, président de l’A.M.C, a présidé la cérémonie, ponctuée de sonneries militaires. Le message officiel de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, a été lu par Olivier Béna, 2ème  adjoint au maire et Correspondant Défense.

Un dépôt de gerbes a été fait pour la Commune par Olivier Béna avec la participation de Guilhem, et pour l’A.M.C. par Alain Parisot, habitant de la commune et fidèle aux commémorations. Le nom des onze victimes civiles et militaires gravés en lettres d’or pour l’éternité a été ensuite honoré. Les noms d’Ernest Noël et de Georges Reiniche ont aussi été associés pour l’occasion. Pour terminer, l’assistance a ensuite observé une minute de silence en hommage à toutes les victimes de la 2ème guerre mondiale et des conflits passés et présents, avant d’entonner la Marseillaise.

Le cortège de retour a fait une halte devant la salle des fêtes pour l’honneur aux drapeaux et les remerciements aux porte-drapeaux et aux sapeurs-pompiers (moins les gendarmes appelés sur une urgence) par les autorités. Le vin d’honneur offert par la Municipalité à la salle des fêtes aura permis de clôturer cette matinée riche en commémorations.

Les prochaines cérémonies patriotiques à Val-et-Châtillon se tiendront le dimanche 17 juin vers 10h45 au lieu-dit de la Ferme du « Trou Marmot » pour commémorer les événements qui se sont déroulés en juin 1940. Le lundi 18 juin à 18h, au Monument aux Morts, c’est le souvenir de l’Appel du Général de Gaulle prononcé depuis Londres, le 18 juin 1940, qui sera rappelé.

Olivier Béna


Remise du livre sur le Souvenir Français

Publié le mercredi 11 avril 2018

Auteur : Olivier BENA

A l’occasion de la soirée portes ouvertes au collège de la Haute-Vezouze, les membres du comité local du Souvenir Français, sous la conduite du président Jean-Nöel Jolé, ont remis officiellement à la principale, Isabelle Bauler, ainsi qu’à Nicole Poirson, trésorière de l’association Loisirs et Culture en charge de la gestion de la médiathèque municipale, le livre « Le Souvenir Français à travers les siècles ». 

Créé en 1887, le Souvenir Français a pour mission d’honorer la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, d’entretenir leur sépulture, les monuments commémoratifs rappelant leur sacrifice et de perpétuer les hautes valeurs patriotiques. Durant ces 130 ans, marqués par les deux guerres mondiales, d’innombrables bénévoles ont œuvré pour le Souvenir Français. Ces derniers ont écrit par leur action et leur dévouement l’histoire de l’association. Cet ouvrage présente les portraits des présidents, secrétaires et trésoriers généraux, archivistes, rédacteurs de la revue trimestrielle et de tant d’autres qui ont concouru à l’œuvre commune. Rassemblant aussi de nombreux documents iconographiques et d’archives qui témoignent des faits mémorables de la vie de l’association, l’ensemble confère à ces 264 pages la vertu d’un livre d’or. Son auteur, Jean-Christophe Denis, chef d’entreprise, est délégué général du Souvenir Français pour le Loiret depuis près de vingt ans.

Le comité a souhaité offrir cet ouvrage afin qu’il soit à la disposition des collégiens au C.D.I. mais aussi accessible au grand public dans les rayons de la médiathèque. Cela s’inscrit dans une perspective de communication et d’ouverture notamment envers la jeune génération à qui le flambeau doit être transmis et l’Histoire sans cesse rappelée. Cette démarche s’accompagnera d’ailleurs concrètement le 20 avril prochain par un projet pédagogique à but mémoriel qui conduira les élèves de 3ème sur les traces du camp de Natzweiler-Struthof et au musée Alsace-Lorraine de Schirmeck, sortie pour laquelle le Souvenir Français de Blâmont, Badonviller et Cirey, mais aussi la délégation générale et le siège parisien, ont été des partenaires financiers. 

Olivier BENA


Article du bulletin municipal 2017

Publié le mercredi 03 janvier 2018

Comité de Cirey

 

Années après années, le comité local du Souvenir Français poursuit ses missions à savoir : entretenir les tombes des soldats « Morts pour la France » n’ayant plus de famille, ou les monuments érigés à leur mémoire, participer aux nombreuses cérémonies ayant lieu sur le canton et même à l’extérieur, assister aux obsèques des adhérents et surtout aider financièrement les projets pédagogiques à but mémoriel envers la jeunesse et les scolaires.

La réunion annuelle de travail s’est tenue à Cirey-sur-Vezouze le 9 septembre 2017. De nombreux membres du comité, de sociétés patriotiques et d’élus y ont assisté dont M. Thibault Bazin, nouveau député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle, M. Philippe Arnould, maire de Saint-Sauveur et président de la Communauté de Communes de Vezouze en Piémont, M. René Acrement, maire de Cirey-sur-Vezouze et hôte, ou encore M. Pascal Solofrizzo, Délégué Général de Meurthe-et-Moselle. Les présidents des comités de Blâmont et de Badonviller, de même que le président des A.C.-P.G., avaient également répondu présents à l’invitation.

 

Cette journée a tout d’abord commencé par la remise officielle du nouveau drapeau à la section devant le Monument aux Morts suivie d’un dépôt de gerbes. Il est orné du nouveau logo et de la devise du Souvenir Français. Il a pour parrain et marraine, M. Henri Claude et Mme Lise Meyer. L’ancien drapeau avait été remis en 1992 à l’occasion de la cérémonie de Tanconville. M. Roland Dal Martello et Mme Marie-Thérèse Poirson, aujourd’hui décédée, étaient son parrain et sa marraine.

Accueil et remise du nouveau drapeau à Joël Collin, porte-drapeau titulaire de la section.

 

La deuxième étape a consisté à l’inauguration du « Square du Souvenir Français », situé près de la Poste. Des remerciements tous particuliers sont à adresser à M. le Maire, René Acrement, et à son conseil municipal, pour l’accord trouvé autour du projet mais aussi et surtout aux services techniques communaux pour la réalisation du gros œuvre. Le square doit encore être aménagé d’un enclos mais aussi de bancs.

Dévoilement de la plaque du « Square du Souvenir Français ».

Une fois installé dans la magnifique salle des fêtes décorée par Henri Ganier-Tanconville, une minute de silence a été observée à la mémoire de M. Jacques Alexandre, Mme Anne-Marie Sinnig, M. Roger Winiger, Mme Andrée Plantevin-Thomas (fille de M. Charles Thomas, Mort pour la France).

La section compte 78 adhérents. Il est regrettable que certains adhérents n’aient pas renouvelé leur cotisation. Plusieurs nouvelles cotisations ont tout de même été enregistrées pour 2018 : Mmes Pariset, Jolé, Jacquot, Alexandre, Petit et MM. Weymerskirch, Mansuy, Founé et L’Hôte.

La section se doit d’entretenir une dizaine de tombes sur le canton ainsi qu’un monument. A l’avenir, le nombre de sépultures devrait augmenter en raison de la disparition des familles. L’entretien des tombes consiste à détruire les mauvaises herbes et quand le besoin s’en fait sentir à repeindre les croix. Pour le monument, il faut tondre les abords, brosser la stèle et tailler les thuyas attenants. A l’approche de la fête de la Toussaint, chacune d’entre elles se voit fleurir d’une bruyère.

La section locale organise et participe à de nombreuses cérémonies tout au long de l’année : 20 sorties ont été effectuées par le drapeau et ses accompagnateurs ; 17 présences aux cérémonies et 3 obsèques d’adhérents. Un déplacement à Jarny aura permis de découvrir la géolocalisation des tombes par Smartphone.

 

Découverte du parcours géolocalisé au cimetière de Jarny.

Grâce aux nouvelles technologies du numérique, le visiteur pourra retrouver des informations sur les « Morts pour la France » inhumés dans les tombes gérées par le Souvenir Français ou même dans les tombes familiales.

 

Ce sont les mairies qui pourront mettre en œuvre ce « tourisme de mémoire » dans leur cimetière.

Un chèque de 100 € a été remis à l’association Symbiose de Cirey-sur-Vezouze pour la réfection de deux plaques en opaline où figurent 70 noms d’ouvriers de Saint-Gobain, « Morts pour la France » durant la Grande Guerre.

Remise du chèque de 100 € à Denis Haguenauer devant les plaques en opaline rénovées.

 

Dans son intervention, le Délégué Général, M. Pascal Solofrizzo a rappelé la mission complexe qu’est la transmission du flambeau de la Mémoire aux jeunes générations. Les événements récents dans le monde montrent que la paix reste fragile et que de nombreux soldats français sont loin de chez eux. C’est la volonté d’écrire la mémoire au présent qu’est chargé de développer le Souvenir Français depuis 1887. C’est un défi de plus en plus compliqué dans une vie où tout s’accélère. Au fil des conflits, de nombreux vétérans, puis poilus, puis soldats de la 2ème guerre mondiale, de la guerre d’Indochine et la guerre d’Algérie sont venus grandir les rangs du Souvenir Français. Le Souvenir Français se trouve en parfaite harmonie avec les Anciens Combattants car il regroupe tous les pans de l’histoire sans spécificité. Il n’est pas limité dans le temps et ouvert à tous les âges. Il offre une neutralité politique, philosophique, confessionnelle et syndicale. Le Souvenir Français s’articule sur 3 axes : entretenir la mémoire, participer aux cérémonies et transmettre le flambeau avec le sens du devoir, le respect des valeurs. De nombreuses conventions ont été signées entre le Souvenir Français et des organismes ou associations comme les Maires de France, l’U.F.A.C., … Depuis le 9 octobre 2014, un agrément a été délivré par le Ministère de l’Education Nationale. En 2015, les Compagnons de la Libération ont signé une convention pour la sauvegarde des tombes des Compagnons.

La démission en date du 1er août 2017 de la Présidence de M. Bernard Claudon a entraîné l’élection d’un nouveau Président et de son Comité. Le Bureau du comité, se compose ainsi : M. Jean-Noël Jolé, président, M. Olivier Béna, 1er vice-président, M. Bernard Claudon, 2ème vice-président, M. André George, 3ème vice-président, Mme Ghislaine Collin, trésorière, M. Roland Dal Martello, trésorier-adjoint, Mme Nicole Poirson, secrétaire. M. Joël Collin, porte-drapeau titulaire et M. Fernand Santisteban, porte-drapeau suppléant, sont également reconduits dans leur fonction. M. Patricio Garcia intègre le comité afin de lui apporter son soutien et son aide.


Le nouveau Président, M. Jean-Noël Jolé, a dit quelques mots afin de remercier son prédécesseur pour l’action menée au cours des 33 années à la tête du Comité local. S’en est suivie la remise d’un cadeau souvenir mais aussi d’une plante à Mme Claudon, soutien discret et efficace de son époux dans sa mission.

 

Le porte-drapeau au milieu du nouveau et de l’ancien président.

A son tour, le Délégué Général a souhaité faire l’éloge de l’action de M. Claudon et lui a remis la Médaille d’honneur du Souvenir Français en signe de reconnaissance.

 

Marion Retz, Romain Retz, Manon Weissenbach, Jonathan George (en vacances chez ses grands-parents, Joël et Ghislaine Collin, à Val-et-Châtillon), Manon Jolé, Candice Isselé ont reçu des mains du Délégué Général et du Président Bernard Claudon le Certificat d’engagement en qualité de Gardien de la Mémoire, sous les applaudissements nourris de l’assistance. Mme Eliane Polet, ancienne quêteuse, s’est vue remettre la Médaille de bronze du Souvenir Français. Léana van den Bussche et Clément Roger (transmis à Mme Agnès Renck, maire-adjointe de Bertrambois,) ont reçu leur Certificat au Monument des Passeurs à Bertrambois le 11 novembre 2017.

Remise des distinctions.

La 99ème quête nationale du Souvenir Français a eu lieu du 28 octobre au 2 novembre 2017. Sur l’ex-canton, elle a collecté la somme de 714,76 € dont 75,01 € (en hausse de quelques centimes par rapport à 2016) au cimetière communal de Val-et-Châtillon. Merci à celles et ceux qui ont réservé un bon accueil aux quêteurs bénévoles en leur confiant votre don afin de veiller à l’entretien des tombes et surtout du Souvenir de nos aînés sacrifiés pour notre pays et ses valeurs.

Le comité remercie la commune de Val-et-Châtillon pour l’attribution d’une subvention de 100 €, de même que les autres Municipalités donatrices. La cotisation annuelle est de 10 € et il est aussi possible de faire des dons (avec établissement d’un reçu fiscal dans les deux cas). Il est également possible de s’abonner à la revue nationale au prix de 5 € par an. Des casquettes au prix de 10 € à l’effigie du Souvenir Français sont également proposées à la vente.

Contacts : Jean-Noël Jolé au 03.83.42.11.89.

ou Ghislaine Collin au 03.83.42.54.57.

Lien vers le blog départemental de l’association : http://souvenirfrancais54.blogspot.fr/

Crédits photographiques : Isabelle Acrement et page Facebook de M. le Député Thibault Bazin.

 

Olivier BENA,
1er vice-président de la
section du Souvenir Français

 

up Haut de page