Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Nouvelles

Flux RSS

Tirage au sort des lots de bois

Lien permanent

Publié le vendredi 19 janvier 2018

Le tirage au sort des lots de bois de chauffage aura lieu le mardi 23 janvier à 18h00. Rendez-vous à la salle des fêtes pour les personnes inscrites.

En cas d’empêchement, le tirage sera effectué par Monsieur FEUGA, agent habilité de l’ONF


Procès-verbal de réunion du conseil municipal

Lien permanent

Publié le jeudi 18 janvier 2018

Le procès-verbal de la réunion du 12 janvier 2018 est téléchargeable sur la page des délibérations ou directement en cliquant sur ce lien.


Travaux d’assainissement : circulation interdite sur l’ancienne route de Cirey à Val

Lien permanent

Publié le mercredi 17 janvier 2018

Afin de permettre aux entreprises de travailler en toute sécurité et compte tenu de la faible largeur de la chaussée, l’ancienne route entre la rue du Val à Cirey-sur-Vezouze et la rue Rayeterre de Val-et-Châtillon est interdite à la circulation pour une période de 6 semaines hors intempéries à compter du vendredi 19 janvier 2018.


Mise en sommeil de l’association « Familles Rurales »

Lien permanent

Publié le mardi 16 janvier 2018

Auteur : Olivier BENA

Samedi 13 janvier dernier, à la salle des fêtes, à 14 heures, s’est déroulé une assemblée générale extraordinaire visant à définir l’avenir de l’association « Familles Rurales ». Ayant en ligne de mire une dissolution, les habitants de la commune avaient été invités par le président, Roger Cornibé, par le biais d’un article paru dans le bulletin municipal 2017 mais aussi par un flyer distribué dans tous les foyers du village lors des fêtes de fin d’année afin de sensibiliser de possibles nouveaux membres. Seules trois personnes extérieures à l’association ont alors répondu présentes !

Absente pour des raisons de santé, Josiane Tallotte, maire, était représentée par Marie-Thérèse Gérard et Olivier Béna, maires-adjoints. Cyril Conradi, chargé de mission à la Fédération départementale de « Familles Rurales » avait également fait le déplacement pour répondre aux nombreuses interrogations de l’assemblée. Marie-Josèphe Schmitt, présidente de la Maison Pour Tous de Val-et-Châtillon, comptait également parmi les personnes invitées.

Dans un premier temps, Roger Cornibé a réexpliqué l’enjeu de la réunion faisant suite à l’assemblée générale ordinaire du 29 novembre 2017 où de réelles questions sur le devenir de l’association ont été mises à jour. Plusieurs facteurs en sont la cause : la moyenne d’âge de 80 ans des participants, le nombre minime de membres en dépit d’une volonté de recrutement large mais sans succès, le montant de la cotisation (avec assurance) à Familles Rurales s’élevant à 21,50 € ainsi que la non réponse de la fédération à un courrier du président dans lequel était demandé un programme de rencontres spécifiques avec un notaire ou un médecin à destination des seniors sur des thématiques les concernant. Seul, André Laurain, natif du Val et Lieutenant-Colonel des pompiers, est venu présenter, de son propre chef, une causerie-débat sur les risques domestiques à domicile pour les personnes âgées de 60 ans et plus. Le départ pour Petitmont de l’activité gymnastique et ses 17 membres a aussi fragilisé l’ensemble du groupe. Un problème de subvention non accordée pour diverses raisons a entamé le moral et l’action du bureau.

Alain Fidon, secrétaire, a lu le procès-verbal de l’année 2017 laissant apparaître une sortie au parc Sainte-Croix et quatre rencontres amicales au restaurant, sans oublier les activités hebdomadaires de l’association : scrabble, club de l’amitié, …

Après des échanges nourris et respectueux de la parole de chacun, le président a demandé si quelqu’un souhaitait reprendre le flambeau de l’association créée en 1977. Landry Poitier, habitant rue du Beau-Soleil depuis un an et demi, a souhaité prendre la parole. Il aimerait mobiliser des familles de son quartier afin de faire renaître de ses cendres l’association. Il estime que la commune a un fort potentiel et qu’il faut garder espoir en l’avenir. Il voudrait maintenir les activités des seniors et en créer de nouvelles comme des cafés-débats pour permettre une grande ouverture aux familles du village et diversifier l’offre.

 A main levée, et à l’unanimité, c’est la mise en sommeil qui a été votée. Cette forme évite la perte des archives de l’association et la fin définitive et sans appel de celle-ci. Pour un réveil, il convient alors d’organiser une nouvelle assemblée générale extraordinaire et de former un nouveau bureau exécutif composé de six personnes. Jusqu’à nouvel ordre, le comité d’administration se voit retirer ses prérogatives. Le gel des moyens de paiement est également acté.

Roland Dardaine, trésorier, a donné lecture de la comptabilité arrêtée à la date du jour. C’est une liquidation à l’amiable qui est ainsi opérée gelant ainsi les comptes de l’association sur un avoir de 667,49 €.

Cyril Conradi a tenté de répondre au mieux aux sollicitations en annonçant que cela donnerait du grain à moudre aux instances notamment concernant le montant élevée de l’assurance mais aussi la proposition de conférences qui pourrait débuter finalement en 2018 ainsi que la réflexion sur des sorties adaptées aux personnes du 4ème âge.

Marie-Jo Schmitt a indiqué que la Maison Pour Tous a aussi pour vocation, s’ils le souhaitent, de créer une section afin de reprendre les activités de scrabble ou de jeux de cartes. Olivier Béna a rappelé l’engagement de la municipalité de mettre à disposition la salle des fêtes mais aussi, si le groupe est plus réduit et selon des créneaux à définir, le local rénové de l’ancienne agence postale. Il invite aussi la M.P.T. à prendre attache rapidement avec Mme le maire pour que les activités ne soient pas arrêtées et qu’elles puissent se poursuivre le mardi et mercredi suivants à la salle des fêtes en raison d’une question d’assurance.

Un verre de l’amitié et une poursuite des échanges ont clôturé l’après-midi.

Olivier Béna



page suivante

up Haut de page