Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Les Amis d’Alfred RENAUDIN

Tous Friant d’Emile

Publié le jeudi 19 janvier 2017

Auteur : Olivier BENA

Pour le début de l’année 2017, l’association « Les Amis d’Alfred Renaudin », présidée par Olivier Béna, a organisé un bel événement. En effet, à l’occasion de l’exposition « Emile Friant, le dernier naturaliste ? », au musée des Beaux-Arts de Nancy, la salle des fêtes de Val-et-Châtillon a accueilli le conservateur en chef et directeur dudit musée, Charles Villeneuve de Janti, pour évoquer la vie et les œuvres de ce grand artiste-peintre d’origine dieuzoise.

Pendant près d’une heure et demie, à l’aide d’un diaporama richement illustré et projeté sur fond blanc, le conférencier a captivé la quarantaine de personnes ayant bravé les aléas climatiques pour ne pas manquer cet après-midi culturel ouvert gratuitement à tous.

Né en 1863, Emile Friant est surtout très connu en Lorraine même si de nombreux tableaux sont disséminés dans le monde et même sur la 5th Avenue à New York ! Beaucoup n’ont pas été encore retrouvé car, sans descendance, il n’est pas subsisté de traces familiales comme pour d’autres artistes. La commune de Dieuze conserve également des archives notamment des courriers liés à la jeunesse du maître.

Dans l’imaginaire populaire, c’est « La Toussaint », très grand tableau où les personnages sont plus grands que dans la réalité, qui reste durablement associé à Friant même s’il a commis des  œuvres de belle facture certes moins connues mais toutes aussi émouvantes. Le style photographique de ses tableaux lui a longtemps été reproché par ses pairs même si ce talent parait aujourd’hui une prouesse remarquable. Il décrit dans les visages de ses modèles beaucoup d’émotions et de sensibilité. Friant laisse aussi le regardeur s’inventer une histoire individuelle à la lecture des toiles comme pour « Les Amoureux » où de nombreuses interprétations sont envisageables. Emile Friant a été repéré très jeune par son bon coup de crayon et a été élève à Paris d’Alexandre Cabanel. Grand (auto-)portraitiste, vers la fin de sa fin, il a réalisé de nombreux portraits de gens de la vie nancéenne. Il meurt à l’âge de 69 ans à Paris en juin 1932 et est inhumé à Nancy au cimetière de Préville.

De la même génération qu’Alfred Renaudin, Emile Friant a réalisé le menu de réception à l’académie de son contemporain en caricaturant son œuvre de la Toussaint. Il transforme le mendiant en académicien, quémandant des pièces supérieures à un franc en raison de l’inflation.

A l’issue de la conférence, un jeu de questions-réponses s’est improvisé afin de compléter quelques connaissances et d’enrichir la curiosité des auditeurs afin de se rendre à l’exposition, place Stanislas. Un verre de l’amitié a terminé la rencontre.

Olivier BENA



← Retour à la page d'accueil de : Amis d’Alfred Renaudin

Pages classées

Conférence sur Albert LEBRUN (2014)

Les Amis d’Alfred RENAUDIN à Vic-sur-Seille (2013)

Compte rendu de l’année 2012

Les amis de Renaudin aux journées d’Histoire régionale (2013)

Acte de naissance d’Alfred RENAUDIN

Les Amis de Renaudin en conférence à Raon l’Etape (2013)

Les Amis d’Alfred RENAUDIN à Nancy (2013)

Procès-verbal de l’assemblée constitutive

Bulletin d’information 2012

Sortie découverte à Toul et Gombervaux en mars 2012

up Haut de page