Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Les Amis d’Alfred RENAUDIN

Les artistes lorrains dans la Grande Guerre

Publié le mercredi 25 février 2015

Auteur : Olivier BENA

 En lien avec la Maison des Savoirs et de la Formation, les Amis d’Alfred Renaudin ont accueilli à la salle des fêtes Robert Florentin, professeur honoraire et érudit d’histoire de l’art, pour évoquer les artistes lorrains durant la Grande Guerre.

Il s’agissait de la seconde partie de l’évocation débutée en avril dernier.

En près de deux heures, à l’aide d’un diaporama richement illustré en reproductions d’œuvres ou encore sonorisé par des extraits de morceaux de musique, le conférencier a magistralement captivé l’auditoire composé d’une trentaine de personnes très attentives.

Cette « armée de l’art » se composait de grands artistes comme Paul-Emile Colin, Emile Friant, Marcel Corrette, Georges Folmer, Alfred Lévy, Léopold Poiré, Louis Guingot, Pierre Waidmann, Léon Husson, Job, Lucien Lantier, Jean Scherbeck, Etienne Cournault, Jean Lurçat, Emile Gerlach, Henry Royer, … sans oublier le « patron », Victor Prouvé. Tous, à leur manière, à travers la peinture ou le dessin, ont contribué à témoigner de cette époque sombre de l’Histoire et des désastres humains et matériels engendrés par l’atrocité des combats. De nombreuses anecdotes sont aussi venues ponctuer le récit autour de la vie de ces hommes et de leur engagement durant le conflit. Alfred Renaudin n’a pas été omis au cours de la communication car comme ses confrères il a peint la guerre et sa brutalité.  Non mobilisé mais soucieux du sort de ses compatriotes, il se met au service de l’Ecole des Beaux-Arts alors transformé en hôpital. A sa fermeture, il quitte la Lorraine pour Paris puis l’Auvergne. A son retour en 1918, il passe deux années à parcourir les lieux témoins dont principalement Gerbéviller, Verdun ou le Léomont. La reprise volontaire des mêmes cadrages et compositions dans ses toiles que ceux choisis avant 1914 accentue l’aspect documentaire et l’intérêt historique de ses œuvres toujours nourries d’un signe d’espoir, un symbole montrant que, malgré tout, la vie continue.

Gracieusement offerts par Robert Florentin au profit de l’achat du tableau que l’association souhaite acquérir, des petits journaux sur la thématique développée ont été vendus au prix de 5 €. Un petit goûter organisé par l’association, a conclu cet après-midi culturel autour d’échanges et de discussions sur le thème passionnant de l’art lorrain.

Olivier BENA



← Retour à la page d'accueil de : Amis d’Alfred Renaudin

Pages classées

Conférence sur Albert LEBRUN (2014)

Les Amis d’Alfred RENAUDIN à Vic-sur-Seille (2013)

Compte rendu de l’année 2012

Les amis de Renaudin aux journées d’Histoire régionale (2013)

Acte de naissance d’Alfred RENAUDIN

Les Amis de Renaudin en conférence à Raon l’Etape (2013)

Les Amis d’Alfred RENAUDIN à Nancy (2013)

Procès-verbal de l’assemblée constitutive

Bulletin d’information 2012

Sortie découverte à Toul et Gombervaux en mars 2012

up Haut de page