Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Nouvelles

Flux RSS

En mai, la Maison de la Forêt reprend du service !

Lien permanent

Publié le vendredi 30 avril 2021

En mai, on reprend du service avec les « dimanches 100% connectés » ; un cycle de plusieurs rendez-vous en ligne.

Le 1er rendez-vous prendra la forme d’un lancement de saison « en ligne » et se tiendra le dimanche 16 mai 2021 à 15h.

Lors de ce moment original et décalé, nous vous présenterons la 1ère exposition de l’année « Au pays des chimères », la programmation complète de 2021 et nous vous dévoilerons (beaucoup) d’autres surprises.

Les dimanches suivant permettront d’en apprendre davantage sur « les abeilles sauvages » (23/05) et « le monde insolite des champignons » (30/05), toujours par le biais de visioconférences.

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire, à ces 3 rendez-vous, par simple retour de mail.

En parallèle, nous travaillons à la réouverture des lieux, en présentiel ; nous vous annoncerons une date dès que possible.

 


Une vue de Baccarat d’Alfred Renaudin adjugée 4 500 € aux enchères

Lien permanent

Publié le lundi 26 avril 2021

Les ventes se suivent et l’engouement se poursuit ! Le 22 avril dernier, à Vire dans le Calvados, Rois et Vauprès Enchères ont procédé à la vente d’un grand nombre de lots formé de monnaies, mobilier, objets d’art et tableaux. Parmi eux se trouvait une toile d’Alfred Renaudin représentant Baccarat, et même Deneuvre, de format classique 70 X 52 cm, datée 1923 et signée en bas à droite. Cette même année, Renaudin a peint Flin. L’œuvre s’articule sur plusieurs plans : tout d’abord, l’artiste semble avoir posé son chevalet dans un jardin ou un verger surélevé visible par les profils de toitures aux cheminées fumantes. La scène est très verdoyante et rafraichissante. Puis, se dessinent des éléments architecturaux facilement reconnaissables : à gauche, c’est l’église de Baccarat qui sera détruite en octobre 1944, à droite se tient l’église de Deneuvre avec son clocher à bulbe, classé aux monuments historiques en 1978. Au milieu, l’amoureux des vieilles pierres a représenté la Tour des Voués que fit construire Henri 1er en 1305. Dans le fond, la ligne de crête laisse distinguer la « Trouée de Raon-l’Etape ».

Il est intéressant de noter que le Musée du Château de Lunéville conserve une toile quasi similaire mais non signée. Elle ouvrait l’exposition de l’été 2015 et est même référencée dans le catalogue de l’exposition, désormais épuisé, édité aux Editions Serge Domini. Très souvent, Alfred Renaudin copiait ses propres toiles en série mais en modifiant toujours des éléments comme ici la teinte du ciel ou encore la saison offrant un autre visage à la nature.

Estimée entre 800 et 1 000 €, l’huile sur toile a été adjugée à 4 500 € au coup de marteau final de la commissaire-priseur. Au-delà de sa renommée internationale comme cité du Cristal, Baccarat est étroitement liée à des artistes lorrains tels que Michel-Auguste Colle, Charles-Marie Peccatte ou encore l’immense Emile Gridel.

Olivier BENA


Inscriptions scolaires

Lien permanent

Publié le vendredi 23 avril 2021


Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

Lien permanent

Publié le vendredi 23 avril 2021

À l’occasion de la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, les bâtiments et édifices publics seront pavoisés aux couleurs nationales, le dimanche 25 avril 2021.

Voici pour information, le message rédigé conjointement par la fédération nationale des déportés, internés, résistants et patriotes, la fondation pour la mémoire de la déportation et les associations de mémoire des camps nazis, l’union nationale des associations de déportés, internés, de la résistance et familles.

Message pour la journée nationale du
Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation
Dimanche 25 avril 2021

76 ans après le retour des derniers déportés libérés, le souvenir de la déportation demeure dans notre mémoire collective et ne doit pas s’effacer.
Ce que furent les camps d’extermination et de concentration nazis et l’horreur vécue par les millions d’êtres humains qui en furent victimes, n’est pas une simple page documentaire de l’histoire du XXe siècle. L’humanité y a été atteinte dans ce qu’elle a de plus sacré.

Des êtres humains étaient catégorisés en surhommes et sous-hommes, leurs vies jugées « dignes ou indignes d’être vécues » sur décision d’un État qui avait érigé en programme politique sa conception raciste et eugéniste du monde et l’a portée à son paroxysme dans l’univers concentrationnaire.
Des hommes, des femmes et des enfants ont été envoyés dans des centres d’extermination ou dans des camps de mort lente, par un système qui niait leur appartenance à l’espèce humaine et s’employait à leur faire perdre conscience de leur propre humanité.

Pourtant, dans les pires circonstances, beaucoup ont su résister à la terreur et à la déshumanisation par la force de l’esprit et la solidarité. Leur engagement et leur combat sont un exemple à suivre.
Il nous faut aujourd’hui encore résister à de nouvelles formes de fanatisme et de barbarie qui entendent promouvoir une vision raciste de l’humanité et détruire la liberté et la démocratie par la terreur.

De nouvelles menaces nous rappellent la communauté de destin qui unit l’humanité au-delà des différences culturelles, ethniques ou religieuses et des antagonismes idéologiques, politiques ou économiques. Face à ces périls, l’espoir réside dans l’engagement de tous et en particulier des jeunes générations, à l’exemple des déportés, au service de la liberté et vers des formes nouvelles de résistance et de solidarité.

À tous les déportés, victimes des génocides ou de la répression, nous rendons aujourd’hui un hommage solennel, et nous saluons respectueusement leur mémoire.

Ce message a été rédigé conjointement par
La Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP),
La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis,
L’Union Nationale des Associations de Déportés Internés de la Résistance et Familles (UNADIF-FNDIR)


Permanences du service des impôts

Lien permanent

Publié le lundi 19 avril 2021

A l’occasion de la prochaine campagne de déclaration de revenus, les 3 Maisons France Services vont accueillir des permanences d’agents du Service des Impôts des Particuliers de Lunéville. Vous trouverez en pièce jointe une affiche listant les dates proposées sur chaque site à savoir :

  •     Les mardis 20 avril, 18 mai et 15 juin de 9h30 à 12h à la Maison France Services de CIREY-SUR-VEZOUZE
  •     Les mercredis 5 mai et 2 juin de 9h30 à 12h à la Maison France Services de BLÂMONT
  •     Les mercredis 5 mai et 2 juin de 13h30 à 16h  à la Maison France Services de BADONVILLER

Ces permanences gratuites et ouvertes à tous sont accessibles uniquement sur RDV.


page précédente page suivante

up Haut de page