Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Nouvelles

Flux RSS

Les Chemins de la Mémoire passent par le Trou Marmot

Publié le lundi 24 juin 2019

Auteur : Olivier BENA

Pour la 21ème année consécutive, sous une météo devenant caniculaire, s’est déroulée la cérémonie annuelle au cœur de la forêt au lieu-dit de la Ferme du « Trou Marmot », 79 ans après les faits qui s’y sont passé les 20 et 21 juin 1940.

Au risque de se faire prendre le drapeau du régiment par l’ennemi, ses soldats l’ont brûlé. C’est un signe fort de la résistance qu’ils menaient alors quelques jours après la capitulation et l’Appel du Général de Gaulle. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un fragment de la cravate de l’étendard conservé précieusement par l’Amicale des Anciens du 37ème  Régiment d’Infanterie et Forteresse. Le Régiment a combattu jusqu’au bout et ne s’est jamais rendu à l’ennemi. La relique a été d’ailleurs soigneusement déposée au pied du monument en mémoire du passé avant la commémoration.

Un dépôt de gerbes a été effectué afin que perdure le souvenir en présence d’une délégation de l’Amicale conduite par le Colonel Rauch, de Josiane Tallotte, maire de Val-et-Châtillon, de René Acrement, maire de Cirey-sur-Vezouze, d’Olivier Béna, adjoint délégué aux cérémonies patriotiques et correspondant défense, de Roland Dal Martello, président de l’A.M.C. de Val-et-Châtillon, et de plusieurs porte-drapeaux des différentes sections locales patriotiques. Quelques membres et amis de l’A.M.C. et du Souvenir Français avaient également fait le déplacement pour l’occasion.

Après les différents honneurs rendus en bonne et due forme, les membres de l’Amicale ont entonné la Marche des Soldats de Turenne, résonnant harmonieusement avec la nature et le cadre verdoyant et paisible du site.

Un verre de l’amitié, offert par l’A.M.C. de Val-et-Châtillon, a conclu sympathiquement ce moment de recueillement ainsi que divers échanges entre les participants. Les chemins de la Mémoire avaient débuté à 8h à Sarrebourg pour se conclure vers 12h30 à Vexaincourt après plusieurs haltes à Lorquin, Xouaxange ou encore Neufmoulins.

Olivier BENA


up Haut de page