Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Nouvelles

Flux RSS

Une toile d’Alfred Renaudin vendue 4 500 €

Publié le mardi 14 septembre 2021

Après la pause estivale, les hôtels de vente ont fait leur rentrée mais aussi le plein de trésors à proposer aux acquéreurs. Ainsi, Me Pierre Perrin de Nabécor à Nancy a mis aux enchères une belle vente riche et variée.

Parmi les 476 lots figurait une toile d’Alfred Renaudin représentant « Heckling » datant de 1928. Cette même année, la famille Renaudin est à Grasse, où le maître produira des tableaux emplis des couleurs et de lumières provençales. Le lot provenait d’une maison nancéenne et était accroché au-dessus du buffet dans une pièce située au 1er étage resté dans son jus d’époque 1900 d’après les dires du commissaire-priseur.

De format classique, signée en bas à droite, l’huile sur toile représente, dans la facture habituelle de l’artiste-peintre, une ruelle typique de celles que peignait le « chantre de la ruralité ». Des poules, personnages uniques de la scène, gambadent au centre de la toile. Dans le fond s’élève le clocher de la chapelle Saint-Hubert datant du 16ème siècle. La petite commune a été rattachée à Bouzonville en 1810. Estimée entre 1 500 et 2 000 €, le coup de marteau a conclu la vente au prix de 4 500 €.

Située non loin de la frontière allemande, le thème autour de ce lieu a été repris à plusieurs reprises par Alfred Renaudin notamment à travers un grand format sur fond de pluie exposé en 1935 au Salon des Artistes Français à Paris. Il en existe d’ailleurs une carte postale portant même la mention « Lorraine recouvrée » se référant au retour de l’Alsace-Moselle après la Grande Guerre dans le giron français.

Olivier BENA


up Haut de page