Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Musée du textile

  • Jours d’ouverture : Mai, juin, juillet août, septembre octobre –
    les jeudis et dimanches de 13h30 à 18h.
  • Avenue Veillon, 54480 Val-et-Châtillon
  • Téléphone : 03.83.42.59.13
  • Tarifs :
    • Individuels : 5 €
    • Enfants de moins de 12 ans : gratuit
    • Groupes : 2 € (à partir de 12 personnes)
    • Scolaires : 1,5 €

 

Reportage de France 3 sur le musée du textile

Dans son émission du JT local "c’est en Lorraine" du 22 mai 2014, France 3 a diffusé un reportage sur le musée du textile de Val-et-Châtillon.

Vous pouvez voir ou revoir l’émission via ce lecteur :

Dépliant d’informations

Disponible notamment en mairie

Un siècle et demi d’industrie textile au coeur de la nature...

Au pied du massif vosgien, dans un cadre de verdure, à 50 minutes de Nancy et Strasbourg, Val-et-Châtillon est une commune forestière qui développa ses activités grâce aux ressources naturelles que sont l’eau et le bois.

Mémoires du textile...

La première usine textile ouvre ses portes à Val-et-Châtillon dès 1850. Au milieu du XXe siècle, ce sont près de 1000 employés qui s’activent à la fabrication de tissus, velours, etc...

Pour garder trace de cette mémoire et de ce savoir-faire, le bâtiment de la Société Cotonnière Lorraine accueille désormais le musée du textile.

La mémoire mécanique vivante...

Continus, cannetière, bobinoir, poste de rentrage, métiers à tisser, plieuse, visiteuse... Les machines s’animeront sous vos yeux pour vous expliquer le temps d’une visite toutes les étapes de fabrication de la balle de coton au tissu final.

Outils et métiers oubliés....

Peigne à pas de chat, crochet de rentrage, quart de pouce, navette... Les outils d’autrefois des ouvriers du textile... Calicotier, fileur de coton, tissier, aiguiseur de cardes, peigneur, bobineuse, tisserand, ourdisseuse, leveuse,... autant de métiers et gestes disparus à redécouvrir.

Histoire du musée

Rapide historique

1850 - Vivant jusque là essentiellement de l’exploitation du bois (bûcheronnage, débardage, nombreuses scieries, etc. ), la commune de VAL-ET-CHATILLON voit son développement industriel s’amorcer en 1850 avec la construction d’une première usine textile (Etablissements BECHMANN).

1900 - Une deuxième usine textile (la Société Cotonnière Lorraine) voit le jour en 1901, l’activité‚ industrielle s’étendant sur 8 hectares au centre de la commune.

1950 - 1000 ouvriers travaillent dans ces usines alors à leur apogée. Mais la récession ne tarde pas à en diminuer progressivement le nombre.

1978 - C’est l’année de la fermeture totale et définitive des usines.

1986-1992 - Pendant 8 ans, les bâtiments, 5000 m2 couverts, resteront dans l’attente de repreneurs potentiels et seront hélas la proie des pillards et des vandales. En 1986, le Conseil Municipal décide le rachat et le traitement de l’ensemble des 8 hectares de la zone (intervention de l’E.P.M.L., Etablissement Public de la Métropole Lorraine). Ainsi, c’est un programme de près de 10 millions de francs qu’a engagé (et terminé) la commune. Seule une petite partie des bâtiments a été conservée afin de témoigner de l’activité industrielle passée. C’est dans ces bâtiments qu’à l’instigation du Conseil municipal, le projet "Mémoires du textile de VAL-ET-CHATILLON" a vu le jour.

1995 - Création de l’association "Mémoires du textile de VAL-ET-CHATILLON", chargée de prendre le relais de l’initiative du Conseil municipal. Premières "Portes ouvertes" dont la fréquentation a dépassé toutes les espérances. Confirmation de l’intérêt pédagogique du projet alors que sans aucune publicité, les demandes de visite émanant des écoles primaires et secondaires affluent. Elles ne pourront hélas être satisfaites faute de locaux adaptés.

2002 - Ouverture du musée au public dans des locaux rénovés

Objectifs du projet

Vers une nouvelle voie de développement

Le cadre forestier de la commune située dans le piémont du massif vosgien nous montre la voie. Les potentialités d’aujourd’hui sont touristiques et elles méritent d’être exploitées. Le projet " Mémoires du textile de VAL-ET-CHATILLON " a alors deux objectifs :

1) Assurer la nécessaire trace vivante des activités industrielles textiles passées à destination d’une population débordant largement le cadre communal et cantonal, concernée pour avoir travaillé autrefois sur le site. Témoigner pour les générations actuelles et futures.

2) Devenir un pôle d’attrait touristique, maillon de la chaîne d’un circuit ayant pour point de départ le Château de Lunéville, le village du livre de Fontenoy la Joûte, l’archéosite de Deneuvre, le Musée du cristal de Baccarat, la Maison de la faïence de Badonviller, la scierie de Machet (Val-et-Châtillon), la route du lait de Blâmont

Cette volonté de s’appuyer sur un redéveloppement touristique pour enrayer le déclin économique cadre d’ailleurs parfaitement avec les objectifs définis par le Contrat de Plan :

" AFFIRMER L’IDENTITE CULTURELLE DE LA LORRAINE ... PROMOUVOIR LE PATRIMOINE LORRAIN ... PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET TECHNIQUE ... Investissement en matière de conservation et de mise en valeur d’éléments témoins du patrimoine industriel et technique lorrain, dans le cadre de la mise en œuvre du Contrat de Plan " - 3ème PLAN LORRAIN " Une des caractéristiques marquantes du bassin est l’étroite liaison entre le patrimoine et l’industrie (...) Il existe ainsi dans le bassin une réelle potentialité de développement touristique autour du thème " Patrimoine et Industrie " permettant d’associer étroitement les monuments historiques et l’activité industrielle (...) Il est d’autant plus frappant de constater que cette potentialité n’a pas encore réussi à se concrétiser dans des opérations de valorisation "

- Bernadette MALGORN Préfet de Région - avril 98.

S’appuyant sur un siècle et demi d’industrie textile, le projet " Mémoires du textile de VAL-ET-CHATILLON " entend présenter au visiteur :

  1. Une trace du patrimoine architectural industriel réhabilité
  2. L’historique de l’activité textile de la commune
  3. Une démonstration de la mise en œuvre de l’énergie hydraulique utilisée à l’origine (canal d’amenée d’eau, turbines, etc.)
  4. Une présentation vivante de toutes les techniques utilisées au cours des étapes du traitement du coton, de son état brut jusqu’aux tissus fabriqués à VAL-ET- CHATILLON (Machines textiles réhabilitées et en fonctionnement).
  5. Une présentation théorique et scientifique à but pédagogique de la matière première qu’est le coton (origines, particularités, études et mesures de la fibre de coton, techniques de mise en œuvre, etc..)
  6. Des animations et expositions ponctuelles

Autres pages sur ce thème

up Haut de page