Val-et-Châtillon

Accueil Contact Liens Recherche

Nouvelles

Flux RSS

99ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918

Publié le lundi 13 novembre 2017

Auteur : Olivier BENA

Samedi 11 novembre dernier, comme à l’habitude, l’A.M.C. du Val en lien avec la Municipalité ont commémoré dignement sous un temps diluvien le 99ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918.

A 11h30, le cortège composé d’élus, de sociétés patriotiques accompagnées de leur porte-drapeau, de présidents d’association, d’habitants du village s’est dirigé à pieds vers le Monument aux Morts.

 

Sur place, les honneurs ont été rendus dignement malgré les conditions climatiques. Olivier Béna, maire-adjoint délégué aux cérémonies patriotiques, a présidé la cérémonie en remplacement de Roland Dal Martello, président de l’A.M.C., assistant aux cérémonies à Cirey-sur-Vezouze. Dans un premier temps, il a lu le message officiel de la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées. Ce dernier rappelle que nous sommes désormais à une année du 100ème anniversaire de l’Armistice. Mais il y a un siècle déjà, en 1917, de nombreux événements sont à relever comme l’entrée en guerre des Etats-Unis, la deux Révoluations en Russie, mais aussi la tragédie humaine du Chemin des Dames. 2017 marque aussi le 100ème anniversaire du statut unique au monde de « Pupille de la Nation ». Destiné à l’origine aux orphelins de guerre, il s’étend aujourd’hui aux orphelins de parents tués en OPEX ou lors d’un attentat terroriste.

Un dépôt de gerbes s’en est ensuite suivi : M. Schott et un sapeur-pompier pour l’A.M.C. ainsi que les maires-adjoints Marie-Thérèse Gérard et Thierry Culmet pour la Municipalité. Ce temps a laissé place à l’égrainement de la longue liste des « enfants du Val » « morts pour la France » au cours de la Grande Guerre. Une minute de silence et de recueillement a permis à chacun de se souvenir de ces vies, parfois très jeunes, brisées à jamais par le conflit. Le chant a capella de l’hymne national est venu clore la commémoration.

De retour à la salle des fêtes, avant le partage du vin d’honneur offert par la Municipalité, Josiane Tallotte, maire, a retracé l’engagement des Etats-Unis dans ce conflit devenu mondial déjà dès 1914 avec le Japon. Elle a fait mémoire des trois premiers Sammies tombés en France à Réchicourt-la-Petite le 3 novembre 1917 en mentionnant la cérémonie internationale qui s’y est déroulée la semaine auparavant sur site avec l’inauguration d’un obélisque.

Le chapitre des commémorations pour Val-et-Châtillon est désormais terminé pour 2017, mis à part le souvenir de la Libération du Val le 19 novembre 1944 par le pavoisement en mairie. 2018 verra de nouvelles pages d’Histoire s’ouvrir dont la rénovation puis l’inauguration du Monument Commémoratif érigé en 1922 au square Jean de Klopstein.

Olivier BENA


up Haut de page